Joies de la photo carrée : Stéfan / Vermeulen / Hérout

Depuis quelques semaines, j’expérimente la photo en format 6×6 cm avec un bel appareil suédois très encombrant… Ce n’est pas de manipulation très aisée pour le débutant, ça n’est guère propice à l’image saisie sur le vif, mais c’est extrêmement plaisant en termes de cadrage et de définition du négatif… et donc de tirages… qui restent pour l’instant à venir. Peut-être pour une nouvelle série qui me trotte par la tête depuis quelque temps?…

Je n’en ferai pas, pour une fois, de longs discours… Voici quelques scans de mes premières planches contact.

Jude Stéfan, chez lui à Orbec en avril 2010, quelques semaines avant son quatre-vingtième anniversaire. Le poète dit ne plus écrire depuis un an.

Photos promises, photos bloguées (voir billet « Vermeulen et compagnie« ) :

Le chanteur Vermeulen, à Paris le 23 juin 2010. À quelques heures d’un concert, à quelques jours d’une tournée au Japon…

Et, parmi les plus récentes, le merveilleux musicien Bernard Hérout, chez lui à Pourville-sur-mer, le 1er juillet 2010, quelques jours après son quatre-vingtième anniversaire.

(Sur la troisième photo, occupé à « massacrer le Clavier Bien Tempéré » de JS Bach, selon sa propre expression… Bernard Hérout est surtout saxophoniste, clarinettiste, et flûtiste. J’eus, il y a une dizaine d’années, l’immense plaisir de jouer avec lui dans un octet dont le répertoire était entièrement consacré à la musique de Duke Ellington. Mais où sont les neiges d’antan?…)

Le cadrage est un exercice absolument fascinant. Et chaque format a ses charmes. Je n’abandonne évidemment pas le 24×36, mais je découvre en parallèle, désormais, le 6×6. Vive la photo carrée!

Allez, je l’annonce officiellement, ma nouvelle série évoquée plus haut s’intitulera « La vérité » (tout simplement…), et j’en donnerai quelques nouvelles ici de temps en temps.

© Loïc Seron – 18 juillet 2010 – www.loicseron.com

Publicités
Cet article a été publié dans Jazz... and all that jazz, Littérature, Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Joies de la photo carrée : Stéfan / Vermeulen / Hérout

  1. de dieuleveult bruno dit :

    Il y eut une pochette blue note de l’apoque hardbopienne intitulée « no room for square » (Lee Morgan, peut-être…?). Tu montres ici de beaux carrés. Content de revoir Bernard Hérout avec lequel j’ai bien aimé jouer aussi. Tu as oublié la flûte dans son instrumentarium, dont il joue très très bien.
    Amitié. Bruno.

  2. Ping : Merci Bernard Hérout | Loïc Seron – photographe – blog

  3. Jean- Louis lemaire dit :

    Une sensibilité naturelle te permet de bien saisir la beauté de l’instant, pour les gens , la lumière et les sons. Je te remercie de nous faire partager tout cela.
    J’ai connu un peu Bernard et beaucoup mieux Jean Claude.
    J-LL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s