Des photos avec de vrais morceaux de tendresse dedans

Il était plus que temps de prendre l’escargot par les cornes. Ce n’était pas une panne d’inspiration ou de photos, oh non! , c’était une panne de temps pour les transformer en pages de blog… Pages futiles et vaines qui à peine « publiées » vont se perdre dans l’océan sans fond du web, mais qu’il est néanmoins bon de composer, et de savoir lues et regardées par quelques uns, ici ou là.

L’occasion m’en est fournie par une petite bande de gamins extrêmement sympathiques (le mot est faible) que j’ai la chance de côtoyer de loin en loin — et parfois de très près, pour mon plus grand bonheur — au Centre Normandie Lorraine, près de Rouen. Gamins aveugles ou malvoyants que je suis allé rencontrer et photographier l’année dernière à l’invitation de la non moins sympathique équipe qui, sans limite de bonté et de bienveillance, veille sur eux au quotidien. L’idée était de réaliser une exposition permanente à l’occasion de la création d’un jardin sensoriel au cœur du centre.

J’en ai été, comme disait Doisneau, tout éclaboussé de bonheur. Et ému. Et enrichi. Ces petits et ces moins petits-là m’ont sacrément bouleversé.

NormandieLorraine1

Dès ma deuxième visite, les enfants reconnaissaient mon pas dans le couloir quand j’arrivais…

NormandieLorraine2

J’ai assisté à leurs activités quotidiennes…

NormandieLorraine3

… photographié leur travail, leurs apprentissages…

NormandieLorraine4

… leurs épanchements…

NormandieLorraine5

Ils sont magnifiques, je vous dis!…

NormandieLorraine6

Les photos, scannées et tirées en très grand sur des supports numériques, ont été installées sur les vitres de la grande galerie qui relie deux bâtiments et longe le jardin.

Bonheur et re-bonheur, l’équipe m’a proposé cette année de faire un atelier photo avec les enfants, dans le cadre du cinquantenaire de l’école, pour réaliser une exposition de LEURS photos.

Magnifique mission!

Nous nous sommes mis au travail. Je leur ai confié mon appareil (numérique, pour pouvoir profiter des automatismes), et, avec un peu d’aide, ils ont commencé à faire leurs photos. Avant chaque séance, le terrain est préparé en profondeur par les enseignants et éducateurs qui orientent, donnent du sens, balisent, rebondissent, amplifient…

Les photos se font à l’oreille, au toucher, à l’œil. Il faut tout réinventer et les enfants le font avec un naturel confondant. Faire de la photo sans voir?… Ils ne voient pas où est le problème!

Et j’apporte aussi mon Leica, pour fixer quelques uns des instants de grâce que nous vivons ensemble…

Les deux expos seront présentées le 28 juin prochain au Centre Normandie Lorraine, au Mesnil-Esnard.

NormandieLorraine7 NormandieLorraine8 NormandieLorraine9

Je les revois lundi. J’ai hâte! Ils me font du bien.

NormandieLorraine10 NormandieLorraine11 NormandieLorraine12

Quand j’ai besoin de me remettre les neurones d’équerre, je pense aux petits zouzous de Normandie Lorraine…

© Loïc Seron – mai 2013 – http://www.loicseron.com

Publicités
Cet article a été publié dans Portraits, Sur la photographie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Des photos avec de vrais morceaux de tendresse dedans

  1. Jean Ledo dit :

    Encore de biens belles images.
    Très touchantes. Une fois encore tu as su rendre une ambiance et tisser des liens avec les personnages que tu photographies.
    Salut et à bientôt
    Jean Ledo

  2. berteloot dit :

    Bonjour Loïc
    Photos sensibles et commentaire tout autant comme toujours…. ravie d’avoir lu tes pages. Amicalement. Isa Berteloot.

  3. Vive la photographie humaine et bravo

  4. bruno de dieuleveult dit :

    Salut ami ! Double plaisir, retrouver ton blog après un trop long silence, textes et images mélangés dans un beau tout, et découvrir le regard de ces enfants à travers le tien. Les sujets photographiés photographiant. Mise en abyme et émotion. Bruno.

  5. Ann Dumont dit :

    très émouvant, merci Loïc de montrer de belles images en ces temps si laids, parfois.

  6. frédéric fugen dit :

    Bravo.
    Une fois de plus !

  7. Lengin Catherine dit :

    Voilà nous y sommes. Nous avons attendu, patientė, pour te retrouver cher Loic avec toujours le même plaisir et bonheur. Ce travail en commun est une bouffee d oxygène dans notre quotidien avec les enfants. Nos rencontres sont des moments de partage, de joie et tout simplement de bonheur. Merci pour ces belles images. À très bientôt pour la suite de cette belle aventure.

  8. MORDANT Maryvonne ( collègue Jean Moulin) dit :

    Bien sûr que je suis émue! Bravo pour ce « travail » qui apportera un souffle de joie à ces jeunes et qui à toi te fera voir la vie autrement!
    j’ai effectué un stage dans cet établissement en ….( je n’ose pas l’écrire).
    Belle aventure enrichissante pour tous les partenaires

  9. Elisabeth Erard dit :

    Merci Loïc de nous faire partager ton enthousiasme dans ces rencontres avec la différence. L’humanité dans sa diversité est d’une richesse incroyable, soyons y réceptifs !!
    Elisabeth Erard

  10. olivier soubeyran dit :

    beau et émouvant..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s